Avant de souscrire une assurance emprunteur, vérifiez son prix et son TAEG

Vous allez faire construire votre maison ou y effectuer quelques travaux de rénovation ? Dans ce cas-là il est obligatoire de souscrire une assurance emprunteur. Cette garantie permet d’être couvert en cas d’imprévus : maladie, décès, invalidité, chômage. L’assurance emprunteur vous évitera de vous retrouver dans l’embarras en cas de soucis, aussi bien privés que professionnels.

Le prix de l’assurance : un point non négligeable

Cette garantie permet le remboursement de votre emprunt si vous êtes dans l’incapacité de le faire. Aujourd’hui, vous avez la possibilité de changer d’assurance sans contrainte, c’est vrai. Toutefois, il ne faut pas non plus vous jeter tête baissée dans cette recherche. Il faut examiner toutes les conditions du contrat, notamment en ce qui concerne le prix de l’assurance emprunteur et son taux. Ce dernier correspond au coût annuel de l’assurance emprunteur. Avec l’accompagnement d’une plateforme en ligne, vous trouverez de nombreuses informations susceptibles de vous intéresser. En effet, vous découvrirez comment est calculé le taux de cette assurance, ce qui vous laissera l’opportunité de bien choisir.  

Des taux variables

Le taux d’assurance de prêt est fixé librement par les diverses compagnies d’assurance. En fonction de celles-ci, le taux peut varier et entraîner des écarts plus ou moins importants, généralement situés entre 0,22 et 1,84 %. Cela est expliqué par la baisse des taux des crédits immobiliers et la nature de l’organisme assurance. Il faut savoir que les banques, proposent des taux plus élevés que les assurances externes. Cela doit donc être entré en ligne de compte avant de faire votre choix. 

Le TAEG, c’est quoi ? 

En matière de taux, on parle du TAEG (Taux Annuel Effectif Global). Il englobe les intérêts à rembourser et les frais divers associés à la souscription du dossier (frais de dossier, ouverture du compte…). Le TAEG vous permet de mieux évaluer le coût total de votre assurance emprunteur, dans le montant du prêt accordé. Vous pouvez alors comparer les offres proposées par les organismes. Par ailleurs, le TAEG, doit obligatoirement être mentionné dans la formule du prêt, qu’importe la nature du crédit.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *