Différente manière de financer un développement de patrimoine héritière

Plusieurs personnes peuvent se retrouver à la tête d’un patrimoine immobilier conséquent suite à un héritage. En oublions les problèmes d’héritage et de partage de bien, ces personnes peuvent contribuer à développer ce patrimoine. Alors, pour développer ce lot de bien, ces personnes peuvent se lancer dans l’investissement immobilier et pour cela, ils ont besoin de financement

Créer une SCI pour une meilleure gestion du patrimoine et accéder plus facilement à un prêt bancaire

Une SCI ou encore société civile immobilière est une société appartenant à deux ou plusieurs associés ayant mis en commun leur bien afin d’en exploiter les bénéfices, mais tout en restant engager à supporter les dépenses. Dans le cadre d’un héritage incluant un patrimoine immobilier plus ou moins important, la création de ce type de structure par les héritiers permet dans un premier temps d’avoir une meilleure gestion du patrimoine. Mais également, d’avoir plus de liberté dans la gestion de ce dernier. Il est également possible pour les associés de contracter plus facilement un prêt auprès des banques afin de développer ce patrimoine ou bien de le rendre plus attractif pour une nouvelle clientèle.

Créer un fonds d’investissement pour développer son patrimoine

En exploitant son statut de société, il est possible aux divers associés, dans notre cas, les héritiers du patrimoine immobilier, de créer un fonds d’investissement pour leurs futurs travaux d’investissement. Un fonds d’investissement est constitué d’apport financier fait par les divers associés. Il est géré par une gestionnaire de fonds, et son utilisation est déterminé par divers projets auxquels le groupe entreprend. Ce fond permet ainsi au groupe d’actionnaire ou d’investisseur d’élargir ou bien de diversifier leur business, d’investir dans de nouveau domaine comme la vente de bien, la location, la restauration. Ils existent différentes formes de fonds d’investissement selon la nature de l’investissement.

Contracter un prêt bancaire pour le lancement d’activité nouvelle

Il est souvent possible que tous les membres de la SCI puissent contribuer à un apport financier pour créer un fonds d’investissement exploitable. Dans ce cas afin de pouvoir élargir les activités immobilières du groupe, il peut faire appel à un prêt bancaire. Afin d’avoir une réponse positive sans concessions de la banque, quelques critères s’imposent :

  • Premièrement, fournir un apport initial conséquent. Il n’est plus à démonter que les banques n’investissent pas dans un projet sans que le demandeur ne présente la garantie qu’ils pourront récupérer leur argent, et dans ce cas, le patrimoine immobilier peut constituer cet apport.
  • Ensuite, être un client respecter. Une autre règle est que les banques ne font confiance qu’aux clients réguliers, alors soigner les comptes de la société avec des approvisionnements fréquents et conséquents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *