Les différents types de mandat dans la gestion immo

Le rôle principal d’un gestionnaire immobilier est de gérer la gestion du bien selon le contenu mandat de gestion mentionné. Sa tâche principale consiste au minimum à assurer la gestion des loyers. La gestion immobilière est le plus confié à une agence immobilière et cette mission implique au gestionnaire 3 grandes obligations :

  • Disposer obligatoirement une carte professionnelle.
  • Fournir une garantie financière afin de couvrir les propriétaires contre les impayés.
  • Disposer d’une assurance Responsabilité Civile Professionnelle.

La gestion déléguée

Pour des raisons historiques, la gestion déléguée ou totale est la formule la plus utilisée dans le cadre d’une gestion immo. Ce type de gestion permet au propriétaire  de confier à son gestionnaire immobilier la gestion locative courante et les décisions qui en découlent (mise en location, choix du locataire, mise en œuvre de travaux). Cette formule permet au propriétaire de se décharger en totalité des soucis de gestion du bien, mais elle a tout de même un prix. La différence ne se fait pas trop au niveau des prestations prises en charge, mais plutôt sur la tarification. De nombreux mandats comportent en effet des facturations annexes qui peuvent vous coûter cher :

  • Frais de prise en charge de dossier.
  • Frais de courrier.
  • Frais administratifs.
  • Frais d’ouverture de dossier de sinistres.
  • Frais d’accès à l’extranet du cabinet.
  • Honoraires sur travaux.

La gestion semi-déléguée

Dans le cadre de la gestion semi-déléguée, le propriétaire prend en charge une partie de la gestion en contrepartie d’un coût nettement plus faible que la gestion déléguée. Les agences en lignes assurent souvent sans support client professionnel efficace la gestion financière du bien, mais d’autres gestionnaires proposent tout de même un support professionnel (mail et/ou téléphone) pour venir en aide au propriétaire dans ses prises de décisions.

Comment choisir son gestionnaire immobilier ?

Pour ne pas assurer seul la totalité des différentes tâches relatives à la gestion d’un bien, choisir son gestionnaire immobilier doit se faire méthodiquement en définissant vos :

  • Besoin :
    • Gestion totale ou non.
    • Besoin de conseil (téléphone ou mails)
    • Comptabilité (loyer, charges, encaissements, gestion comptable, apurement, avis de loyers et quittances, APL).
    • Fiscalité (déclaration de revenus, dispositif de défiscalisation)
    • Contentieux (relances, mises en demeure, intervention huissier, procédure contentieuse).
    • Assurance GLI (vérification de l’éligibilité du dossier, suivi de la procédure, indemnisations).
    • Mise en location (définition du loyer et des charges, annonce, visites, contrôle des dossiers, rédaction et signature du bail, état des lieux…)
  • Priorités
    • Adéquation de l’offre au besoin.
    • Prix.

Avant de sauter le pas, vérifiez ensuite :

  • La notoriété de l’agence.
  • Si sa carte professionnelle est valable sur le site des CCI.
  • Ses expériences.

En tout, l’intervention du gestionnaire immobilier dans la gestion immo dépend essentiellement de ce qui est précisé dans le mandat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *