Les erreurs à éviter dans la vente immo

Vous envisagez de lettre en vente votre logement, sachez que quelques erreurs sont à éviter si vous ne souhaitez pas perdre du temps, perdre de l’argent ou avoir des éventuels problèmes judiciaires.

Ne pas être trop pressé de vendre

Arriver à vendre rapidement est certes l’objectif dans le cadre d’une vente immo mais il faut aussi s’assurer de mieux vendre. Généralement, un propriétaire pas pressé peut passer 6 mois à un an pour vendre son bien. Il a tout son temps et vend souvent son bien au meilleur prix grâce à un coup de cœur. Souvent, il fixe un prix trop élevé, s’il est chanceux, il peut trouver un acheteur, mais dans la plupart du cas, le bien est grillé et il est possible que le vendeur abandonne son projet ou brade son prix au bout de plusieurs mois d’attente, ce qui n’est pas très crédible aux yeux des acheteurs. Être pressé ne veut pas dire aussi que vous allez brader votre prix, vous pouvez tout simplement choisir de vous mettre au prix du marché et vendre normalement votre bien. Pour vous informer, sachez que :

  • Moins de 3 mois : vous êtes dans les temps, car c’est le délai normal de vente d’un bien immobilier.
  • Entre 3 mois et 6 mois : pensez à changer de stratégie de vente en cas d’absence d’offre ou de  très peu de visites.
  • Plus de 6 mois : le bien a été vu beaucoup trop longtemps sur le marché et le risque de se faire passer pour une mauvaise affaire n’est pas à écarter. Stoppez donc la vente et tournez-vous vers un professionnel qui sera capable de vous faire un diagnostic sans complaisance.

Vendre entre particuliers

Seulement 28 % des vendeurs de biens immobiliers réussissent à finaliser leur projet par ce canal pour ces différentes raisons :

  • Le prix est souvent trop élevé en surestimant le bien à cause de sa valeur sentimentale.
  • Une mauvaise valorisation du bien : photos de mauvaise qualité, annonce lapidaire et manque de visibilité sur internet.
  • Une absence de suivi des potentiels acheteurs.

Se fixer uniquement sur le prix de vente

En se concentrant uniquement sur le prix de vente, vous allez être tenté d’abandonner votre projet et de relouer le bien. Pour déterminer un éventuel projet de location, le prix de vente de votre bien immobilier ne doit pas être le seul facteur pris en compte, car sachez que devenir bailleur signifie aussi de lourd de conséquences comme :

  •  Le risque de devoir assumer des dégradations ou des loyers impayés.
  •  La rentabilité d’un bien immobilier qui est souvent extrêmement faible et bien d’autres encore.

Avant d’abandonner votre projet de vendre, demandez-vous si vous avez toujours envie de vous lancer dans la location ? Le risque n’en vaut pas forcément la peine. Autant donc, concrétiser votre projet initial en mieux le mettre en vente, même à un prix en dessous de celui que vous avez attendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *